Soutenir son enfant après le confinement et renforcer son estime de lui-même


Naturopathie, Psy, Restons zen / mardi, mai 12th, 2020

Les enfants ont, eux aussi, été les petits héros de cette période de confinement qui s’est achevée récemment (moindre socialisation, patience mise à rude épreuve, ressenti des émotions perturbantes des adultes, privation d’activités…)

Pour marquer cette période, réalisez avec votre enfant son « arbre de vie de confinement ». Outil de soutien psychosocial, l’arbre de vie utilise les différentes parties de l’arbre comme métaphore pour représenter les différents aspects de nos vies. Cela permettra de mettre des mots sur son vécu tout en partageant un moment ludique avec eux. Ils auront l’occasion de témoigner du déroulement de cette période, des forces mobilisées, des personnes sur qui ils ont pu compter et aussi et surtout des projets pour leur vie d’après !

tree-985946_1280
Source : Pixabay

De quoi aurez-vous besoin ?

  • 2 feuilles A4 ou 1 feuille A3
  • Feutres, crayons de couleurs
  • Eventuellement et selon l’âge des gommettes, des paillettes, des stickers 3D pour agrémenter son arbre…

Comment procéder ?

L’arbre sera dessiné de la façon suivante : les racines, le sol, le tronc, les branches, les feuilles puis les fruits.

tree-4303444_1280
Source : Pixabay

Commençons par dessiner les racines qui symboliseront le passé, le vécu pendant le confinement.

Invitez l’enfant à verbaliser sur les jolis moments, les petites victoires, ce qu’il a apprécié et avec quelle personne (que ce soit avec les proches à la maison ou à distance via des échanges en visio).

L’objectif est que chaque enfant puisse prendre conscience de ses ressources en lui et d’ancrer ses victoires (ancrer le positif est essentiel pour renforcer l’estime de soi et développer sa confiance en soi).

Le sol quant à lui représentera le présent avec l’identification des besoins actuels de l’enfant. A l’image de la naturopathie, la qualité du terrain sur lequel repose l’arbre est importante pour sa bonne croissance (arrosage, terre fertile que l’on pourrait comparer à l’importance de l’hydratation, de la qualité de notre microbiote intestinal, etc) Nous identifierons 2 à 3 besoins importants pour l’enfant, ce qui lui permet d’être heureux et de se sentir bien. Pour l’aider à formaliser, on peut lui demander «  Qu’est-ce qui est important pour toi dans la vie ? » « Quelles sont les activités que tu aimes faire et qui te font du bien en ce moment ? »

L’objectif est ici de faire émerger ce qui important pour l’enfant dans la vie.

Le tronc nous permet de continuer notre cheminement dans le présent et d’aborder les ressources de l’enfant. Le tronc est à l’image de la force de l’arbre. On invitera l’enfant à répondre à la question « Qu’est-ce qui aide ce tronc à rester droit ? » Pour l’aider, on pourra lui demander « Quelles sont les qualités, les talents que tu as, ce que l’on apprécie chez toi ? » «  Est-ce que tu as découvert une qualité que tu ne savais pas que tu avais ? » L’enfant pourra inscrire un ou plusieurs talents sur le tronc. Cela lui permettra de prendre conscience de ses ressources intérieures et qu’à l’avenir, en cas de situation difficile, il pourra se reposer sur ses ressources.

Les branches, qui s’élèvent et montent vers le ciel, symbolisent l’avenir. On demandera à l’enfant ce qu’il a envie de faire suite au déconfinement (projets, envies, espoirs…). Les réponses (mots, phrases…) seront notées le long des branches. L’objectif de cette phase est de (re)trouver la motivation et de faire émerger du sens dans la vie.

Les feuilles, quant à elles, représentent toutes les personnes importantes de sa vie. Aidez votre enfant à identifier celles sur qui il peut s’appuyer avec les questions suivantes « Quelles sont les personnes, les personnages que tu aimes le plus dans ta vie ? A la maison, dans la famille, à l’école, au club de sport… » «  Quelles sont les personnes à qui tu aimes penser quand ça ne va pas bien pour toi et que ça fait du bien de penser à elles ? » « Qui sont tes héros dans la vie ? »…

L’enfant écrira ou dessinera sur les feuilles les personnes qui lui viennent à l’esprit.

Les fruits vont incarner les cadeaux de la vie et trouveront leur réponse dans la question suivante « Quels sont les souvenirs agréables de la période du confinement que tu as envie de garder en mémoire comme cadeau ? »

Un arbre vit dans un écosystème. On pourra ainsi accompagner l’arbre de la météo émotionnelle à l’aide de petits nuages (vent, pluie, orage…) ou d’un grand soleil que l’on accrochera à proximité de l’arbre créé. Cette météo peut être verbalisée chaque jour ou de temps en temps. L’arbre de vie sert de support pour aider l’enfant à se rappeler de ses forces, ses personnes ressources…

Toujours dans cette logique d’écosystème, si il y a plusieurs enfants dans la famille, on pourra également créer une forêt ! Et vous parents, peut-être souhaiteriez-vous aussi participer à cette belle forêt ?! Ce travail en famille sera l’occasion de synthétiser sa propre expérience et de la partager « Qu’est-ce que je retiens de mon arbre de vie ? » « Qu’est-ce que mon arbre de vie m’a appris sur moi ? »

En savoir plus sur la méthode de l’arbre de vie, développée par Dina Scherrer (une pratique narrative de renforcement de l’estime de soi) : https://synergiecreactive.fr/arbre-de-vie/

Ouvrage : Accompagner avec l’Arbre de Vie. D.Scherrer – Avril 2018 – Dunod

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.