Burn-out et fausses croyances


Bien-être au travail, Naturopathie, Psy, Restons zen / samedi, avril 25th, 2020

Le burn-out se caractérise par un épuisement aussi bien physique qu’émotionnel dont l’origine se trouve dans le travail. C’est le résultat d’un processus, parfois long, qui comportent de nombreux symptômes divers et variés. C’est pourquoi, il me semble nécessaire d’envisager un accompagnement sur le plan physique, émotionnel et psychologique. Aussi, s’entourer de professionnels de santé mais aussi de bien-être du domaine de la naturopathie, de la sophrologie ou encore du massage est nécessaire pour cheminer vers la guérison et le changement. La naturopathie est une approche holistique qui prend en compte l’être humaine dans toutes ses dimensions : corps, mental et esprit.

J’ai recensé ici quelques fausses croyances ressenties ou vécues au cours du temps. Ces fausses croyances peuvent bloquer votre cheminement personnel.  Il est important de s’en défaire. L’EFT (emotionnal freedom technique) ou encore la PNL (programmation neuro-linguisitique) peuvent éventuellement vous aider en ce sens.

20200425_102611_00002789605701213763390.png

Non, le burn-out n’est pas signe de faiblesse ! C’est au contraire le résultat d’un trop plein d’activités comparé à un manque de ressources/de moyens pour faire face.

Non, le burn-out n’est pas un fait isolé ! Ne connaissez-vous pas quelqu’un dans votre entourage victime de burn-out ? Si vous êtes concernés, n’ayez pas honte de faire appel à un professionnel.

Non, il n’y a pas qu’une seule voie pour s’en sortir puisqu’il s’agit d’un processus qui affecte à la fois votre corps physique, mental et émotionnel. Il est nécessaire d’avoir une approche multi-dimensionnelle.

Non, il ne s’agit pas d’un manque de volonté. S’il suffisait de se bouger pour aller mieux, ça se saurait. C’est le résultat d’un effondrement suite à un excès de sollicitations du système nerveux et physique, allant bien au-delà d’un manque de volonté.

Non, ça n’ira pas mieux en prenant 2-3 jours de congés, pensant refaire le plein d’énergie. Il est vital de se reposer plus longuement mais surtout d’adopter une stratégie de ressourcement et de revitalisation (micronutrition, relaxation, apprentissage de nouveaux comportements…)

Se sortir du burn-out nécessite de s’entourer de bonnes personnes et d’accepter de prendre le temps de guérir tout en ayant un objectif à long terme de mettre en pratique de nouvelles habitudes de vie à l’avenir.

Ne restez pas seul !

Carole, naturopathe (Nîmes – 30)

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.