Petites mais costaudes !


Naturopathie / mercredi, février 6th, 2019

Parlons des enzymes !

Ce mot rappellera pour certains des souvenirs de cours de chimie ou de nutrition ! Pour petit rappel, l’enzyme est (bien souvent) une protéine catalysant une réaction biochimique. En clair, elle accélère le déroulement des réactions chimiques au sein de nos cellules. Sans elle tout se passerait dans une extrême lenteur… Les enzymes sont donc ESSENTIELLES à la vie et à la santé ! Chaque jour, 3 000 enzymes sont à l’origine de plus de 7 000 réactions métaboliques de votre corps ! Elles agissent par propagation, l’activation de l’une d’entre elle déclenche la mise à disposition immédiate de toute une cascade d’enzymes.

Petit panorama du rôle des enzymes

  • neutralisation et évacuation des toxines
  • élimination des dépôts de cholestérol, prévention des thromboses…
  • cicatrisation
  • régulation de l’équilibre acido-basique
  • confort digestif
  • soutien du système immunitaire…

Amylase, protéase, lipase…

Il existe ainsi un grand nombre d’enzymes spécifiques qui jouent un rôle important dans les processus physiologiques (influx nerveux, digestion, synthèse d’hormones, etc.). Mais concentrons-nous sur la digestion !

Les enzymes digestives qui sont contenues dans les sucs digestifs transforment les molécules complexes des aliments en molécules simples capables de traverser la barrière intestinale pour rejoindre la circulation sanguine. Ces enzymes sont présentes tout au long de l’appareil digestif et ont chacune un rôle précis.

Si votre corps manque d’enzymes, vous risquez notamment de mal digérer (ballonnement, lourdeur, intolérance alimentaire…). Or, une bonne digestion va permettre à votre organisme d’exploiter au mieux les nutriments que vous apportez par le biais de votre alimentation. Si vous digérez mal, les nutriments de votre alimentation seront donc mal assimilés. En plus de troubles digestifs, vous risquez alors des carences et une fatigue générale.
Les carences enzymatiques ont une autre conséquence ! On détoxifie moins bien et les graisses s’accumulent. Fatigue et surpoids, qui dit mieux ? 🙁

source : biologywise.com

D’où viennent ces enzymes ?

Le corps est capable de fabriquer une grande partie des enzymes dont il a besoin pour fonctionner. Encore une fois, le corps humain est une merveilleuse machine 😉 Toutefois, il est nécessaire d’avoir un apport exogène par l’alimentation.
Avec l’âge et l’oxydation aidant, le nombre d’enzymes produits par le corps réduit aussi considérablement. Au fil du temps, votre alimentation doit ainsi contenir davantage d’enzymes pour aider votre organisme jusqu’au coeur de vos cellules.

En pratique !

Bien qu’elles soient costaudes, les enzymes n’aiment pas trop la chaleur. Au-delà de 45°C, point de salut pour la plupart d’entre elles. A partir de 70°C, ne comptez plus sur elles. C’est en partie pour cela, que l’on encourage à consommer des aliments crus ou cuits à basse température. Plus globalement, misez sur les produits frais, de saison et si possible locaux. A vous les jus, salades, fruits à la croque, herbes aromatiques, les graines germées, les oléagineux 😉

Intéressez-vous aussi aux produits lacto-fermentés tels que la choucroute crue, le miso, les cornichons,…

Il est possible de se supplémenter en enzymes. On connaît la bromélaïne (contenue dans la tige centrale de l’ananas ou encore la papaïne extrait de la papaye). Il y a une synergie d’enzymes fermentées en cascade, absolument merveilleuse. La fermentation en cascade, à l’aide de micro-organismes vivants, de substances végétales (fruits, noix, légumes biologiques) aide le corps à avoir un apport optimal et de contrer les carences. Leur taille réduite permet une meilleure diffusion cellulaire. Il s’agit d’un procédé relativement innovant qui imite en quelque sorte le processus naturel de cascade enzymatique de l’organisme humain. Les enzymes ainsi produites agissent comme des régulateurs et garantissent une meilleure résistance face aux nuisances de notre environnement. On peut les utiliser en usage interne ou externe selon le besoin. La posologie est simple : 10ml le matin à jeun, 10ml le soir au coucher. On garde le plus longtemps possible en bouche le liquide (oui même si ce n’est pas très bon ! imaginez vous un vinaigre…).

En cet fin d’hiver (oui enfin presque…), on peut avoir tendance à être bien fatigué. La prise d’enzymes fermentées en cascades contribue à améliorer l’énergie et la vitalité (augmente jusqu’à 5 fois le niveau d’ATP au coeur des cellules).

Le produit est celui ci :

Regulat Pro Bio

Une cure de ce complexe d’enzymes contribue à rétablir l’équilibre vital. Enfin, il potentialise les effets des cures de vitamines et minéraux (sous réserve qu’elles soient naturelles et non de synthèse…)

Vous le trouverez en vente dans les boutiques de diététique et compléments alimentaires ou sur internet.

Bonne vitalité !!!

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.