Migraine : une piste naturelle ?


Troubles / mercredi, décembre 27th, 2017

La migraine est une véritable maladie qui est parfois handicapante. La première action à mener est de tenter de détecter les facteurs déclenchants qui sont bien souvent multiples (lumière, odeur, variation hormonale, bruit, aliment, variation de pression atmosphérique, contrariété, …) Cette tâche n’est pas toujours aisée et reste parfois sans réponse !

En fonction des causes, il convient de bâtir, avec son thérapeute, un plan d’actions pour limiter les crises.

Parmi les outils à utiliser en naturopathie, la phytothérapie peut soulager les migraines au sein du programme d’hygiène vitale. Voici deux formules de tisanes composées, l’une qui vise à drainer le foie (on cherchera des signes de congestions du foie tels que digestion lourde, réveils fréquents entre 1h et 3h, somnolence après repas, mauvaise haleine, teint brouillé, yeux cernés, nausées…)  tout en ayant un effet sédatif sur le système nerveux central (SNC), l’autre a plutôt une visée anti-inflammatoire et anti-spasmodique.

Action hépatique (infuser dans eau à 90°C pendant 10min – à boire avant les repas) :

  • Chardon-Marie (fruits) – 2 CàC aux propriétés cholagogue et cholérétique : stimule la production de bile et son expulsion (à noter que la forme alcoolique, comme une teinture-mère est plus active car la silymarine, un des principes actifs est peu soluble dans l’eau)
  • Chélidoine (fleurs) – 1 CàC (ne pas utiliser chez la femme enceinte – à noter qu’en plante fraîche elle semble utile pour traiter les verrues)
  • Pissenlit (feuilles) – 1 CàC aux vertus diurétiques, cholérétique et cholagogue, eupeptique (augmente la sécrétion gastrique)

Action anti-inflammatoire (utiliser eau frémissante à 90°c pour l’expression des dérivés salicylés et laisser infuser 15min – ne pas consommer en cas d’allergie à l’aspirine, grossesse et allaitement et précaution en cas de prise d’anti-coagulant) – action préventive sur au moins 6 semaines :

  • Partenelle (= grande camomille- parties aériennes fleuries) 1 CàS – l’OMS reconnaît son efficacité dans l’accompagnement de la migraine.
  • Reine des prés (sommités fleuries) : 1CàS
Chélidoine

Envie de réagir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.